butée


butée

butée [ byte ] n. f.
• 1676; de buter
1Massif de maçonnerie destiné à supporter une poussée. Spécialt Culée d'un pont.
2Organe, pièce supportant un effort axial. Palier de butée. Butée d'embrayage. Butée d'un tiroir, qui l'arrête en fin de course.
⊗ HOM. Buté, buter, butter.

butée nom féminin (de buter) Pièce ou organe destiné à supporter un effort axial. (Lorsque cet effort est important, ou s'il est accompagné d'efforts radiaux, on utilise une butée à billes, à aiguilles, à rotule, ou une butée hydrostatique.) Épaulement limitant le mouvement d'une pièce. Capteur de position, fixe ou réglable, déclenché lors du passage d'un organe mobile d'une machine, et actionnant un interrupteur électrique ou un distributeur pneumatique ou hydraulique. Masse de terre ou de maçonnerie appelée à équilibrer une poussée. Greffon osseux apposé chirurgicalement près d'une articulation afin d'en augmenter la surface. Partie antérieure d'une fixation de sécurité de ski, qui maintient l'avant de la chaussure sur le ski. (Son mécanisme élaboré permet de libérer la chaussure en cas de choc ou de chute.) ● butée (expressions) nom féminin (de buter) En butée, qualifie la position d'un élément mobile en contact franc avec sa butée de fin de course. ● butée (homonymes) nom féminin (de buter) buté adjectif buter verbe butter verbebutée (synonymes) nom féminin (de buter) Masse de terre ou de maçonnerie appelée à équilibrer une...
Synonymes :
- boutée
- culée

butée
n. f.
d1./d TRAV PUBL Massif de pierre aux extrémités d'un pont pour résister à la poussée des arches. Syn. culée.
d2./d TECH Pièce empêchant ou limitant le mouvement d'un organe mécanique. Butée en caoutchouc.

I.
⇒BUTÉE, subst. fém.
A.— MÉCAN. Dispositif ayant pour usage d'arrêter ou de limiter le mouvement d'une pièce. Butée d'embrayage. On amène la feuille au bord de cette table dans une position bien assurée par des butées (La Civilisation écrite, 1939, p. 810). Palier de butée, vis de butée. Une butée double comprenant les vis V (...) règle la course de l'armature ou palette (A. LECLERC, Manuel de télégraphie et téléphonie, 1924, p. 105); les paliers de butée doivent résister aux efforts longitudinaux exercés par l'extrémité d'un arbre (J.-J. CHARTROU, Pétroles naturel et artificiels, 1931, p. 135); le palier de butée sera placé de préférence à proximité de la poulie qui commande la ligne de transmission (E. AMBROISE, Pour le monteur mécanicien, 1949, p. 19).
SYNT. Collier, coussinet, plaque, rondelle de buttée; buttée à billes.
P. anal., CHIR. [Dans les cas de prévention de la luxation de l'épaule ou de la hanche] Butée osseuse. Pièce artificielle constituée par un greffon osseux ayant pour but de limiter le mouvement d'une articulation. Cf. également butée tibia-rotulienne.
P. métaph. :
Chez les esprits supérieurs, il résulte de l'heureuse harmonie des poussées et des butées affectives : ...
MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 289.
B.— CONSTR. (Cf. buter II B). Dispositif ayant pour usage de soutenir un édifice de façon durable ou provisoire.
Butée d'une voûte. Pièce de bois ou de maçonnerie destinée à supporter la pression d'une voûte. Les arcades du rez-de-chaussée faisant butée nous permettront de voûter cet étage en béton ou en brique creuse (VIOLLET-LE-DUC, Entretiens sur l'archit., t. 2, 1872, p. 43).
De même. Butée d'une jetée, d'un pont. Cf. culée.
Spéc. Butée provisionnelle. Étaiement provisoire d'un édifice qui menace de s'écrouler.
1re attest. 1676 archit. (FÉLIBIEN Dict.); part. fém., subst. de but(t)er, avec interférence de butter. [byte]. Homon. butée (plante), but(t)er (tuer, se heurter), butter (agric.). Ac. 1835 enregistre buttée et ajoute : ,,Quelques-uns écrivent butée``. Ac. Compl. 1842, s.v. butée, renvoie à buttée. Ac. 1878 au contraire, s.v. buttée, renvoie à butée avec la rem. : ,,On écrit aussi buttée.`` Ac. 1932 donne uniquement butée. La forme butée est également préconisée dans GATTEL 1841, BESCH. 1845, Lar. 19e (qui écrit, s.v. buttée : ,,orthographe vicieuse du mot butée``), dans Nouv. Lar. ill. (,,on écrit aussi buttée``), dans DG, ROB. et QUILLET 1965 (buttée v. butée). La forme buttée est préconisée dans LITTRÉ (butée v, buttée). Lar. 20e et GUÉRIN 1892 admettent parallèlement comme vedette butée ou buttée. Fréq. abs. littér. Butée : 2.
II.
⇒BUTÉE, voir BUTEA.

1. butée [byte] n. f.
ÉTYM. 1676; de 1. buter.
1 Archit. Massif de pierre destiné à supporter une poussée.Spécialt. Culée d'un pont (établie pour résister à la poussée des arches).
2 Techn. et cour. Organe, pièce supportant un effort axial. || Palier de butée. || Collier de butée. || Vis de butée. || Plaque de butée. || Butée à billes : roulement à billes absorbant une poussée. || La butée d'une porte. Butoir.
0 Elle ouvre la porte d'un seul coup, avec violence. Le battant frappe contre une butée de caoutchouc et revient en vibrant jusqu'à moitié course.
A. Robbe-Grillet, Projet pour une révolution à New York, p. 118.
REM. On trouve aussi la forme buttée.
HOM. 2. Butée, 1. buter, 2. buter, 1. butter.
————————
2. butée [byte] ou butéa [bytea] n. f.
ÉTYM. 1832; lat. sc. butea, d'après le nom du comte de Bute.
Plante dicotylédone (Légumineuses-Papilionacées) qui donne une gomme astringente.Syn. : arbre à laque.
HOM. (De butée) 1. Butée, 1. buter, 2. buter, 1. butter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • butée — riboklis statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Varžtas, kaištelis ar kitoks įtaisas, ribojantis judančio elemento poslinkį. atitikmenys: angl. limiter; stop; stopper vok. Endschalter, m; Grenzschalter, m rus. ограничитель, m …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • BUTÉE — n. f. T. de Maçonnerie Massif de pierres aux deux extrémités d’un pont pour résister à la poussée des arches …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • butée — (bu tée) s. f. Voy. buttée …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Butée de débrayage — ● Butée de débrayage roulement supportant la poussée axiale du (ou des) ressort(s) de l embrayage pendant la phase de débrayage …   Encyclopédie Universelle

  • Butée Michell — La butée Michell ou patin de Reynolds est un dispositif expérimental qui permet de mesurer entre autres la portance d un fluide sur une surface inclinée. Principe L expérience de la butée Michell permet de déterminer les efforts que crée un… …   Wikipédia en Français

  • Butée d'embrayage — Embrayage L embrayage est un dispositif d accouplement temporaire entre un arbre dit moteur et un autre dit récepteur. Du fait de sa transmission par adhérence, il offre une mise en charge progressive de l accouplement qui évite les à coups qui… …   Wikipédia en Français

  • En butée — ● En butée qualifie la position d un élément mobile en contact franc avec sa butée de fin de course …   Encyclopédie Universelle

  • Massif de butée ou massif d'ancrage — ● Massif de butée ou massif d ancrage bloc massif de béton destiné, dans un ouvrage d art, à résister à une poussée ou à une traction …   Encyclopédie Universelle

  • anneau de butée — atraminis žiedas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. thrust ring vok. Anschlagring, m; Stoßring, m rus. упорное кольцо, n pranc. anneau de butée, m …   Automatikos terminų žodynas

  • vis de butée — stabdymo sraigtas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. stop screw vok. Anschlagsschraube, f; Begrenzungschraube, f; Druckschraube, f rus. упорный винт, m pranc. vis d arrêt, f; vis de butée, f …   Automatikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.